Prendre soin de la vie pour avoir plus de vie

« Les pauvres et la terre implorent le ciel : Seigneur, prends–nous avec ton pouvoir et ta lumière pour protéger toute vie, pour préparer un  futur meilleur pour que vienne ton règne de justice, de paix, d’amour et de beauté. Loué    sois-tu. »

(Prières du Pape François pour la protection de la planète, Laudato Si’, 246)

 

Je vous partage un peu de mon expérience :

Pendant mon stage à la campagne l’idée m’est venue de cultiver et de commercialiser des produits comme des cerises et des framboises dans des potagers et des prairies organiques en vue de protéger notre santé et celle de la planète. Simultanément, je préparais un diplôme au centre d’éducation technologique (CET) où j’ai appris à produire des engrais avec le fumier d’animaux, les résidus des récoltes, les épluchures de cuisine, tout en vue de produire du compost, de l’humus (le lombriculture) et d’autres engrais.

 

J’ai participé à un groupe de cultivateurs de graines natives et, sous l’aile du Centre Nord-Est de Santé Familiale (CESFAM), j’ai organisé des réunions avec les agriculteurs et les habitants de la commune de Tucapel et maintenant de la ville de Los Angeles. Cette idée a été répliquée dans les dispensaires ruraux de la même organisation.

 

J’essaie de partager mon enthousiasme pour ce travail avec d’autres

J’ai réalisé des ateliers avec des patients chroniques pour qu’ils cultivent ses propres verdures et engrais d’une manière organique sur les terrasses de leurs maisons, utilisant du matériel recyclé (des bouteilles, des boites en plastique, l’emballage de nourriture, des ustensiles laissés de côté, etc.)

 

 

 

J’ai fait la promotion de l’ humus en donnant des lombrics californiens à ceux qui les désiraient, j’ai partagé mes recettes pour l’élaboration des thés de fruits et de carottes. Sur la petite terrasse de ma maison en ville, je cultive des légumes et des fleurs sur les étagères faites avec des palettes, dans des bouteilles jetables, dans une variété de pots en plastique. Je mets des plantes dans des boîtes aux œufs et de l’ humus fait avec des lombrics dans des grandes poubelles.

Dans toutes ces activités j’ai pu compter sur la participation enthousiaste des professionnels du CEFSAM du nord-est de Los Angeles, des paysans et spécialement de ma famille.

Margarita De La Cruz, associée aux Filles de Jésus, Chili

Communauté d’Associés « Constructeurs du Royaume »

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Actualités, Evènements
Un commentaire sur “Prendre soin de la vie pour avoir plus de vie
  1. Jeannine dit :

    bravisimo, por ayudar la planeta tierra y proteger nuestra salud.

    Siga adelante con el compartir de su experiencia.

    Jeannine ( en otro tiempo en Honduras).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*