Poisson d’avril…Poisson de Jonas…

 

Et si le poisson d’avril nous amenait à découvrir un autre poisson, celui de Jonas ? C’est ce qui s’est réalisé dans l’unité pastorale duVal de l’Escault (Belgique) le 1er avril 2017

 

 

Prendre la route ensemble et, par le jeu, préparer nos cœurs à célébrer Pâques. Pas besoin d’aller à Ninive, l’appel à la conversion doit retentir chez nous. Mais…comment faire passer le message aujourd’hui quand, dans les familles, on parle peu de pardon, de contrition, de conversion.

Val de l'Escault

Val de l'EscaultEn catéchèse, la créativité, l’image, la mise en scène ouvrent des pistes de réflexion accessibles à tous.

Dans l’unité Pastorale du Val de l’Escaut, nous avons retenu la date du premier avril. Ah! Le poisson, tout le monde connaît! Mais il y a un livre de la Bible bien moins connu, à découvrir ensemble: celui de Jonas.

Il nous a servi de fil rouge pour une marche à travers une campagne ensoleillée, à peine colorée par les premiers jours du printemps.

 

 Avec Jonas, nous nous sommes arrêtés…. pour méditer, à chaque étape, un extrait de la Parole de Dieu mise à la portée de tous…pour réaliser, en famille, un jeu facile, reprenant des éléments du récit.  Et pour continuer la réflexion en chemin, les adultes étaient invités à se poser les bonnes questions mentionnées sur le carnet de route.

  Dès le mois de février, une équipe de catéchistes se retrouvait pour élaborer le projet, rédiger le contenu des haltes, construire le gros poisson à travers lequel tous les enfants allaient passer. Et oui, l’idée était, qu’au retour de la marche, chacun traverse le ventre du poisson. Question de faire l’expérience du passage par l’obscurité  (la nuit, la mort) afin de mieux apprécier la lumière (le soleil, la vie). Quoi de plus significatif à quelques jours de la fête de Pâques!

A la sortie du poisson, un petit galet  est offert, Poisson Jonascomme un appel à vivre le « PARDON » et ainsi se faire plus léger pour accueillir le Ressuscité.

Dans cette assemblée intergénérationnelle, les enfants en âge de scolarité, se préparant au baptême, occupaient une place privilégiée.

C’était, pour eux, l’étape du « scrutin ».

Soutenus par leurs familles et toute la communauté catéchétique, dans un climat de prière, ils ont reçu la force de lutter contre le mal qui les empêche de « vivre en amitié avec Jésus ».

         Au terme de cette belle expérience vécue dans la simplicité, une petite collation donnait à chacun, l’occasion de poursuivre les échanges dans un climat de fraternité. Toute l’équipe peut rendre grâce.

         Le Seigneur se sert de nos pauvres moyens pour travailler les cœurs et  ouvrir en chaque être humain, quels que soient ses doutes, sa situation de vie, un chemin de  retour au Père.

                                                                  Sœur Anne Thirion.

 

Publié dans Evènements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*