«Nuit des Témoins» Notre-Dame de Paris 2017

Pour la 9ème année consécutive, l’Aide à l’Eglise en Détresse organise des soirées de prière, d’hommage et de témoignages, dédiées à ceux qui souffrent de persécution à cause de leur foi (https://www.aed-france.org) A cette occasion, la communauté de la rue d’Arras a accueilli Sr Marie Catherine Kingbo, un des témoins de cette nuit.

Pour montrer leur solidarité avec l’Eglise universelle, des sœurs ont participé à cette «Nuit des Témoins» pour écouter ceux et celles qui «vivent ce qu’ils disent, souvent au risque de leur vie… cela touche les cœurs». Cette année l’événement a été plus qu’exceptionnel pour la communauté car elle connaît personnellement Sr Marie-Catherine. L’écouter à Notre Dame de Paris et dialoguer avec elle de sa mission au Niger a été à la fois un vrai privilège et une interpellation.

Ils donnent leur vie pour le Christ, venez prier pour eux 

La Nuit des témoins 2017 à Paris a vu la cathédrale de Notre Dame comble.

Sr Yvette qui a assisté pour la première fois nous dit :

«J’ai été frappée par le recueillement de l’assemblée. La procession des tableaux des chrétiens qui ont donné leur vie au cours de l’année passée m’a beaucoup impressionnée, surtout en revoyant le visage du Père Hamel, égorgé pendant la Messe ici en France. L’alternance des chants et des trois témoignages de Syrie, de la Corée du Nord et du Niger ont capté l’attention de tous

 

Témoin de l’amour du Christ dans un contexte musulman

C’est le témoignage de Sr Marie-Catherine qui nous a parlé le plus. La relation entre elle et nos sœurs date en effet d’une rencontre fortuite avec Sr Ethel Greene, ici à Paris, il y a 10 ans. A la même époque la sœur, déjà religieuse au Sénégal, répond à un appel du Seigneur à faire connaitre son vrai visage en milieu musulman. Une nouvelle vocation naît alors chez la religieuse de 50 ans. Elle choisit le Niger comme terre d’élection, accueillie par Mgr Ouédraogo, l’évêque de Maradi et fonde une nouvelle Congrégation «les Servantes du Christ».

Le Niger est un pays avec une population à 98 % musulmane qui n’a pas échappé aux menaces terroristes et à la violence. Malgré les difficultés, les 20 sœurs et novices restent fidèles à leur mission :

  • l’éducation des enfants,

 

  • la formation des femmes,

 

  • la lutte contre les mariages précoces…

mission qui suscite le respect des imams et des chefs de villages avec lesquels elles dialoguent.

 «Là, au Niger, il faut vraiment avoir la foi en Christ et croire aux valeurs humaines. Dans tout ce qu’elle fait, Sr Marie-Catherine donne le meilleur d’elle-même pour que d’autres, à leur tour, puissent s’épanouir».

Sr Marie-Renée

 

Une pousse en croissance

 «Je vois des jeunes sœurs qui, comme les premières sœurs fondatrices de notre Congrégation, ont su répondre aux besoins et appels de leur temps. C’est comme un germe du Royaume qui pousse difficilement dans cette terre africaine mais qui est pleine de promesses. J’admire leur audace et leur courage. Elles m’interpellent !»

Sr Rhona

 

La communauté est contente de cette ouverture à un contexte tout à fait différent du sien, contente aussi qu’elle ait pu faire un geste de solidarité pour aider les Servantes du Christ. Nous les garderons dans nos cœurs et nous serons encore plus assidues à répondre à l’invitation du Pape François à :

 

«Prier pour les chrétiens persécutés afin qu’ils ressentent le soutien

 de toute l’Église à travers la prière et l’aide matérielle.»

 

la communauté 9 rue d’Arras

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Evènements
Un commentaire sur “«Nuit des Témoins» Notre-Dame de Paris 2017
  1. colette gélinas dit :

    Bravo pour cet article. J’ai eu la chance d’entendre ces témoignages. Cela questionne notre foi, notre adhésion au Christ. Cela nous permet aussi d’être sensibilisées à ces femmes et hommes qui donnent leur vie à la suite du Christ.