Moncton fête ses jubilaires

Le Jubilé, un événement qui revient souvent en communauté, mais qui marque de façon plus particulière les jubilaires elles-mêmes. Celui de cette année a été vraiment spécial.

 

Le 12 mai dernier, la Vice-Province de Moncton fêtait les soixante années de profession religieuse de Jeannine Leclerc et les soixante-dix ans de Rita Poirier. En même temps, elle soulignait les cinquante-cinq ans de vie religieuse de Rose-Marie Audet, Jeanette Cormier et Jacqueline Desroches.

 

Après un temps de réflexion, la mise en route de la préparation de la fête s’est faite dans la plus grande discrétion, ce qui a laissé libre cours aux imaginations des plus curieuses et des plus intéressées. Le matin du 12 mai, nous nous retrouvons d’abord pour la célébration solennelle de l’Eucharistie.

 

Un moment fort de la journée

 

Pour venir au secours de nos voix vieillissantes, l’équipe chargée de préparer cette messe a prévu sur disquette des chants connus, joyeux en même temps que priants, pour faire de cette célébration le moment fort de la journée. Dans son homélie, le Père Ulysse LeBlanc, CSC, nous aide à faire un retour sur nos années vécues en communauté, à rendre grâce pour le chemin parcouru et à envisager l’avenir avec confiance et abandon à notre Dieu qui ne cesse de nous combler de ses bontés et de son amour inconditionnel. Cette célébration se termine par un moment d’intériorisation du chant ‘‘Mon Dieu, tu es grand, tu es beau’ accompagné d’un magnifique montage.

 

Un repas fraternel

 

Puis Jeanne Comeau, notre Vice-Provinciale, nous invite à nous rendre au 3e étage de notre résidence où des tables toutes décorées nous attendent dans nos deux salles communes. Il est 11h00, heure de l’apéritif que nous prenons tout en nous retrouvant par petits groupes dans l’un ou l’autre des appartements de nos Sœurs. Pendant ce temps, les cuisinières d’occasion, qui sont de véritables ‘‘cordons bleus’’, mettent la touche finale à l’un de ces succulents repas acadiens, avec choix de poulet ou de fruits de mer. Vers midi, nous prenons place à table alors que l’équipe de préparation assure le service.  On se croirait dans un restaurant quatre étoiles! Nous dirions volontiers avec Mère Marie de St-Charles :   ‘‘Que  n’est  pas  capable  de  réaliser une communauté dont tous les membres sont unis et cherchent Dieu’’.  (Cf. RV, p.28).

 

Comme une relecture

 

Le repas terminé, les unes et les autres se prêtent volontiers pour remettre les choses en place : chaises, tables, vaisselle, etc. Puis nous nous regroupons pour ce qu’on appelait autrefois ‘‘récréation générale’’ pour le reste de l’après-midi. C’est alors que fusent les commentaires suite à la célébration que nous venons de vivre. Les expressions des unes et des autres se rejoignent toutes : émerveillement face à l’organisation et au déroulement de la fête, profonde reconnaissance à l’équipe de préparation et accord unanime pour que se continue ce genre de célébration pour les jubilaires des années à venir.

 

Rita Poirier,  fj,  Moncton, Canada

                                                                                                        

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Evènements
2 commentaires sur “Moncton fête ses jubilaires
  1. Georgine Morin, fj dit :

    Merci de ce partage! Très intéressant dans sa simplicité. Il a été bon de voir les photos. Bonne continuation! Félicitations!

    Unie dans la prière et l’affection,
    Georgine, fj

  2. Yhuel Francine dit :

    C’est avec plaisir que je revois Rita Poirier … que je connais depuis fort longtemps. Tu ne changes pas: toujours belle, toujours enthousiaste.. Je t’ai rencontré à Paris, puis à Moncton lorsque j’ai fait une visite à Soeur Anne Marie Bail..
    Francine YHUEL (Ducourneau), Bretonne, ayant vécu missionnaire au Cameroun, et maintenant, vivant ma retraite à Gatineau-Ottawa…
    Je reste unie par la prière à toutes les Filles de Jésus.

Share This