Léontine UHEL (Sœur Saint Guénin Mie) 1921-2017

 

  Léontine UHEL 24 novembre 2017

 

Léontine UUHEL éontineHEL, Sœur Saint Guénin Marie, est née à PLOUHINEC (Morbihan), le 4 avril 1921. Son père était maçon et sa mère entretenait une petite ferme. Le foyer a élevé 2 enfants : Léontine et sa sœur Fernande, décédée depuis une trentaine d’années. Les parents sont morts alors que les filles étaient encore très jeunes, Léontine n’avait pas encore 5 ans, quand sa maman est décédée. Orphelines de bonne heure, l’une et l’autre ont travaillé chez des maraîchers. La vie était rude, nous nous en doutons.

Notre sœur est entrée au postulat de Kermaria en 1938 et a fait son engagement en vie religieuse en août 1940.

Léontine a rempli sa mission de Filles de Jésus essentiellement en assurant un service de cuisine, dans le Morbihan et le Finistère : Kerfourn, Clohars, Fouesnant, Locunolé, Dinéault, Locqueltas, Spézet, poursuivant même le travail pendant une retraite active. Cela représente environ 60 années de service.

C’était une personne dévouée, qui aimait faire plaisir. Elle mettait beaucoup de cœur à son travail. Elle était vraiment courageuse et n’oubliait pas son jardin ! Qui ne se souvient de son fameux gâteau breton, qu’elle était toujours heureuse de présenter et d’offrir dans de nombreuses occasions ?

Après de longues années bien remplies, Léontine est rentrée à Kermaria en 2005, elle était depuis, à la Communauté Pierre Noury. Elle ne faisait pas de bruit, n’était pas exigeante et était toujours très reconnaissante pour tous les services qui lui étaient assurés. Très délicate, elle avait toujours peur de déranger, répétant à qui voulait l’entendre qu’elle était heureuse. Elle avait une grande dévotion pour Marie et Joseph, et ne manquait pas lors d’une visite dans sa chambre de dire : « comme il est bon St Joseph, c’est Lui qui t’envoie ! »

Fidèlement, chaque jour, avec Léontine Le Squer, elle assurait la vaisselle des couteaux et l’entretien des tables, à la salle à manger.

Le dimanche 10 septembre, une chute malencontreuse la conduira à l’hôpital de Pontivy, puis au centre de soins de Colpo. Elle rentrera à la Sainte Famille, en convalescence, le mardi 7 novembre. Elle n’avait plus de force, plus d’appétit, peut-être plus le goût de vivre, mais était toujours reconnaissante pour chaque visite et pour le moindre service rendu.

Notre sœur s’est éteinte au soir du mercredi 22 novembre…

Léontine, tu as fini de souffrir, tu as rencontré ton Seigneur et tu lui as présenté ta vie bien remplie. Qu’il soit béni pour tout ce qu’il a réalisé en toi et par toi. A Dieu !

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Biographie des soeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*