Les Jeunes dans le Monde d´Aujourd´hui

Mon appel à la vie religieuse est né au milieu d’un groupe de jeunes. A partir de ce moment j’ai senti l’appel du Seigneur et je l’ai suivi dans la fidélité en tant que Fille de Jésus. Je travaille actuellement avec le ministère diocésain de la jeunesse à Choluteca, au Honduras. Maintenant, nous nous déplaçons en tant qu’Église vers la Journée mondiale de la jeunesse 2019.

L’appel de Jésus dans l’Evangile de st Jean, ch. 1, « Venez et voyez » résonne dans mon cœur pour m´ouvrir à un don total et définitif. Mon appel à la vie religieuse, nait au sein d´un groupe juvénile auquel j´ai appartenu pendant sept ans.  C´est á cette époque que j´ai entendu l´appel du Seigneur et je l´ai fidèlement suivi   comme Fille de Jésus.  Actuellement je travaille avec la pastorale juvénile du Diocèse de Choluteca, la Pastorale juvénile universitaire (UNICATH), la pastorale vocationnelle et j´accompagne la pastorale juvénile de ma paroisse.

Le Saint Père François a publié l´article :  “Les jeunes, la foi, et le discernement vocationnel” comme préparation au synode des Evêques du mois d´octobre 2018. Le Pape s´adresse aux jeunes, vu que á travers eux l´Eglise pourra entendre la voix du Seigneur, qui continue de résonner dans notre 21ème siècle.

Il leur dit :

« N’ayez pas peur d’écouter l’Esprit qui vous suggère des choix audacieux, ne temporisez pas quand la conscience vous demande d’oser pour suivre le Maître. »

Les jeunes expriment le désir de se mettre á l´écoute de ce nouvel air inspirateur pour découvrir les signes de notre temps et d´être reconnu dans les efforts multiples réalisés.

Ils nous disent :

·    Nous souhaitons de nouveaux espaces de rencontre.

·    Nous demandons une Eglise qui soit plus proche, plus moderne, qui s´exprime avec un langage actuel, qui renouvelle ses méthodes d´annoncer la Bonne Nouvelle.

·    Nous cherchons une Eglise qui se connecte avec les idées d´aujourd´hui, qui ne soit pas si moralisante et qui propose une liturgie plus vivante.

·       Nous voulons une Eglise qui ne s´éloigne pas du monde mais qui s´engage avec lui en proposant l´Evangile de Jésus avec plus de clarté.

Dans le travail avec les jeunes je rencontre des défis :

·         Des problèmes de drogue, de manque d´ emploi, d´ordre sentimental, familial (migration) économique

·         Des problèmes d´identité, la façon d’affronter la vie au niveau social avec les responsabilités que ça implique

·         L’accompagnement, créer des alliances, écouter, l’engagement.

Accompagner des jeunes est une mission difficile et comme Eglise nous nous posons la question:

Comment accompagner les jeunes pour qu’ils reconnaissent l’appel de l’amour à une vie engagée en plénitude ?

Nos groupes de jeunes au niveau diocésain ont deux aspects différents. En milieu rural, nous rencontrons des groupes d´environ 25 jeunes engagés dans la célébration de la Parole, la prière du rosaire et toutes les activités qui se réalisent dans la communauté.

En zone urbaine, nous avons des groupes plus réduits, dix jeunes au maximum surtout des étudiants de secondaire ou universitaires et quelques jeunes qui travaillent. Au niveau paroissial, ces jeunes participent á la vie ecclésiale, soit dans le comité paroissial, soit dans l´animation de l´Eucharistie et quelques activités ponctuelles.

Les jeunes critiquent les différentes ambiances dans lesquelles ils vivent: Politique, économique, religieuse et social.

Par exemple, ils disent :

“Nous ne comprenons pas qu´ils disent qu´il y a la création d´emploi…. Quand 22 milles travailleurs ont perdu leur emploi, leur maison, quand leurs enfants n´n’ont pas ni de l’éducation ni l’accès à la santé ».

En dépit de ces réalités qui affectent l´intégrité du jeune, je perçois que dans les communautés juvéniles il y a une croissance dans l´intégration, la communion, la participation comme éléments indispensables pour que le jeune puisse apporter des idées et des opinions qui lui permettent de s´épanouir en tant que personne.

On entrevoit aussi le désir de Dieu, le désir de la rencontre avec l´autre et le désir de se trouver soi- même. Les communautés juvéniles deviennent alors des espaces de possibilités, de rencontre, de proximité entre jeunes, de participation sociale, de promotion de la justice et du développement de l´écologie, des espaces de croissance humaine et spirituelle.

Je remarque dans tout ceci, le courage des parents dans le discernement vocationnel où ils constituent un élément principal et décisif dans la vie des jeunes. Ce sont eux qui accompagnent, orientent, transmettent des valeurs, des croyances et qui sont un point de référence. Cependant, je vois qu´il manque une culture vocationnelle qui orienterait les communautés, les familles et les jeunes, permettant ainsi un plus grand engagement dans le discernement vocationnel et un accompagnement adapté aux jeunes.

 

Sr  Nolvia Avila fj

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Evènements
Un commentaire sur “Les Jeunes dans le Monde d´Aujourd´hui
  1. Merci pour ce beau travail que tu fais auprès des jeunes ma sœur. Nous continuons de prier le maître de la moisson pour qu’il suscite des vocations religieuses dans notre monde d’aujourd’hui où les jeunes n’ont plus de repère à cause de guerres, injustices… Blandine N.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This